Nourriture tortue : Comment nourrir son reptile ?

tortue nourriture

Quelle vive dans l’eau ou sur la terre, votre tortue a évidemment besoin de se nourrir. Cependant, il ne faut pas faire n’importe quoi et lui apporter la nourriture qu’elle trouve habituellement dans son biotope naturel. Ici, je vous donne quelques conseils pour nourrir vos tortues, avec les aliments bons pour leur santé, et ceux à éviter.

L’alimentation de la tortue de terre

nourriture tortue terre

Ici, je ne vais parler que des espèces de terre les plus communes à l’élevage, telles que la tortue d’Hermann, la tortue grecque ou encore la tortue des steppes. Ce sont 3 tortues herbivores qui se nourrissent de manière similaire.

Ces reptiles auront besoin de beaucoup de fibres, mais également de vitamines et de minéraux. Il faut pouvoir apporter deux fois plus de calcium que de phosphore à votre animal, et pour ça il suffit de respecter quelques règles simples, à savoir 90 % de végétaux (herbes et plantes) et 10 % de fruits.

Que mange la tortue de terre ?

Votre tortue va manger essentiellement des végétaux. Les plantes qu’il faut lui donner en majorité sont les suivantes : Altéa (hibiscus rustique), amarante sauvage, trèfle, pissenlit, chicorée sauvage, laiterons, pâquerettes, plantain et liserons des champs. Elle aime aussi tous les légumes à feuilles, donc toutes les sortes de salade, le persil, les fanes de carottes.

Les orties sont une source de calcium de très bonne qualité pour votre tortue, mais il faut les faucher et les laisser au sol 4 ou 5 heures afin qu’ils soient bons à manger pour la tortue. Si vous en avez au fond du jardin, n’hésitez pas.

La tortue peut également manger régulièrement des radis et surtout leurs feuilles, qui contiennent les vitamines et les minéraux parfaits pour son développement. Les feuilles de blettes ou le céleri branche sont également des mets de choix pour votre reptile à carapace.

Attention, on donne souvent de la laitue à nos tortues, mais ce n’est pas un aliment de choix. Elle ne contient que très peu de nutriments et même si elle n’est pas dangereuse, elle n’apporte rien à votre animal.

Quelques fruits de temps en temps

nourriture tortue fruit

Ils sont nombreux les détenteurs de tortue à donner beaucoup de fruits à leur animal. Ils croient évidemment bien faire, mais c’est une erreur à ne pas commettre. Dans la nature, la tortue ne trouve pas plus de 10 % de fruit pour son alimentation, et même si elle trouve plus, elle préférera se tourner vers la salade.

Bien sûr, si elle n’a pas le choix et qu’on lui donne uniquement des fruits dans son enclos, alors elle mangera ce qu’on lui donne. Ce n’est cela dit pas bon pour son transit, elle va digérer trop rapidement, et avoir régulièrement des diarrhées.

On lui donne donc simplement un morceau de fruit, une fois par semaine maximum. Les fruits rouges sont meilleurs pour son métabolisme, car ils contiennent des antioxydants très appréciés par les tortues. Les fruits les plus conseillés sont la figue (dont elles raffolent généralement), les framboises, les groseilles, les mûres, les oranges, les myrtilles, les cerises, les papayes et les mirabelles.

À l’occasion (1 fois par mois environ), un petit bout de banane, de kiwi ou d’ananas devrait plaire à votre animal, qui est toujours avide de découverte. Cela dit, ça doit rester relativement exceptionnel. Contentez-vous surtout de lui apporter les fibres dont il a besoin, c’est le plus important.

Ce qu’il ne faut pas lui donner

La liste des aliments à ne pas donner à votre tortue est relativement longue. Au final, il est préférable de vous contenter de suivre la liste des aliments à donner et de bannir tout le reste. La plupart des choux et la laitue contiennent essentiellement de l’eau. La tortue les apprécie, mais ces aliments ne lui apportent ni vitamine, ni calcium.

L’ail et l’oignon, ainsi que l’artichaut et les épinards n’ont que très peu d’intérêt pour la tortue. C’est la même chose pour les champignons, qui peuvent même être toxique. Les haricots verts, les petits poids, l’oseille, les lentilles ou le maïs sont également à bannir. Les pommes de terre, les épluchures de légume et le maïs ne sont pas non plus des aliments de base pour votre tortue.

Bien sûr, toutes les viandes et poissons n’ont rien à faire dans l’enclos. Votre tortue peut croquer un escargot de temps en temps, mais ça s’arrête là. Les croquettes ou pâtées pour chats ou pour chien sont évidemment à bannir, ainsi que le riz ou les pâtes qui sont très mauvais pour les reins et les articulations de l’animal.

Quelle quantité de nourriture ?

nourriture tortue laitue

Le meilleur moyen de nourrir une tortue de terre, est de la laisser se gérer seule. On plante alors son garde-manger dans son enclos, avec du trèfle, du cresson, de la chicorée sauvage, du laiteron, etc, et la tortue ira se nourrir lorsqu’elle en aura envie. Elle va se gérer de la meilleure façon possible, en mangeant très peu lorsqu’elle sera peu active et en se nourrissant bien plus lorsqu’elle aura une activité plus soutenue.

On pourra alors lui ajouter quelques gourmandises de temps en temps, avec un peu de figue et pourquoi pas un bout de fraise de temps en temps, mais seulement pour les jours de fête…

Évidemment, tout le monde n’a pas la possibilité d’avoir un enclos assez grand pour planter toutes ses herbes ou délices végétaux. Il faut donc respecter en moyenne les consignes suivantes :

  • Pour une tortue juvénile : 10 % du poids de votre tortue, 5 à 6 fois par semaine.
  • Pour une tortue adulte : 5 % du poids de votre tortue 5 à 6 fois par semaine.

On doit donc imposer une diète de 1 à 2 jours par semaine à notre animal, il y aura forcément quelques mauvaises herbes dans l’enclos, que la tortue pourra chercher.

Dernier conseil : Lavez correctement tous les aliments que vous donnez à votre tortue, et ne ramassez pas les plantes en bord de route, qui sont souvent pleines de pollution. Les tortues sont vraiment sensibles à toutes les pollutions, dont les pesticides ou les insecticides. Faites donc toujours bien attention de toujours lui proposer des aliments sains.

L’alimentation de la tortue d’eau

nourriture tortue d'eau

Comme pour ses cousines terriennes, la tortue d’eau a une alimentation qui peut différer d’une espèce à une autre. On ne va évidemment pas nourrir une tortue alligator de 80 kg, qu’une tortue à tempes jaunes de 2 kilos. Je vous donne donc ici des informations sur les tortues d’eau douce les plus courantes, mais vous aurez peut-être besoin de faire des recherches supplémentaires si vous possédez une espèce particulière.

La plupart des tortues d’eau douce sont carnivores ou omnivores. Elles vont se nourrir d’autres animaux ou insectes pour 65 % à 95 % de leur alimentation. Généralement, dans leur habitat naturel, les juvéniles ne mangent exclusivement que de la viande, des insectes, des crustacés ou du poissons, et c’est en grandissant qu’elles croquent quelques végétaux. Il faut donc essayer de leur apporter le même régime alimentaire.

Les bases

Il faut tout d’abord intégrer que les tortues aquatiques se nourrissent dans l’eau. Je sais que certains les sortent de l’aquarium pour leur donner à manger, souvent pour moins salir l’aquarium. Ce n’est pas une bonne idée, puisque vous stressez l’animal, et qu’en plus il n’ingurgite pas d’eau en même que son alimentation, tel qu’il le ferait dans l’aquarium. C’est donc mauvais pour son transit.

Les tortues ont une digestion qui peut être parfois très lente et elles ont besoin d’une bonne sieste au soleil après leur repas. Il faut donc une source de chaleur importante (lampe chauffante), pour une mise en insolation indispensable qui profite à tout l’organisme de l’animal.

Après avoir mangé, votre tortue va quasiment toujours passer du temps sur la zone sèche de l’aquarium, en ayant une activité physique très réduite. La lampe UV va permettre d’apporter encore un peu plus de vitamine D3 dont les tortues ont besoin. La lumière peut donc être considérée comme une source de nourriture.

Les aliments à donner

tortue deau mange

On va se concentrer surtout les aliments d’origine animale. C’est l’essentiel du repas de votre tortue d’eau. La plupart des poissons crus, et n’importe qu’elle partie de la tête à la queue, seront avalés avec plaisir par votre tortue. Il faut uniquement bannir l’éperlan, les sardines, les carpes, les aloses, les harengs, les chabots, les poissons rouges et les poissons-chats, qui contiennent de l’antivitamine B1.

Les fruits de mer sont une nourriture de très bonne qualité pour vos tortues, notamment les petites crevettes fraîches, et les insectes tels que les vers de terre, les limaces, ou les escargots, qui sont des apports parfaits. La moule est en revanche souvent toxique pour votre tortue, tout comme l’huître, qui capturent la pollution de nos mers. Selon la provenance, c’est un excellent aliment, mais malheureusement, sur nos côtes elles sont trop polluées pour nos tortues.

Idéalement, vous placez de petits poissons ou des têtards vivants dans l’aquarium. Votre tortue va alors retrouver son instinct de chasseur et elle va s’amuser à attraper sa nourriture. C’est une des meilleures solutions pour conserver une tortue en pleine forme.

Vous pouvez aussi lui donner toute sorte de viandes. On évite les jambons qui sont souvent trop salés, et on préfère la viande blanche cru. Un petit bout de foie cru de temps en temps est un excellent moyen de booster la vitamine A de la tortue. On peut aussi donner des souriceaux nouveaux-nés roses ou duveteux, que vos tortues vont broyer facilement. La qualité de l’eau va en pâtir, mais un petit animal entier et vivant est un apport nutritionnel d’excellente qualité.

Enfin, vous pouvez demander un os de seiche à votre poissonnier. Ça ne coûte rien, ça ne salit pas l’aquarium, et votre tortue ira croquer dedans de temps en temps. Il est conseillé de toujours laisser un os de seiche à l’intérieur de l’aquarium.

Quelque végétaux

Ici, je ne vais pas refaire la liste déjà faites plus haut pour les tortues de terre, leurs cousines d’eau douce vont apprécier exactement les mêmes végétaux. Certaines espèces vont manger quelques herbes de temps en temps en étant adultes, d’autres se contenteront uniquement des aliments d’origine animale.

Les fruits sont distribués avec parcimonie, et on préfère toujours ajouter des végétaux très riches en fibres, plutôt que des pastèques, des fraises ou de la laitue, qui contiennent peu de fibres et peu de nutriments adaptés aux tortues. Voir donc les conseils ci-dessus pour les tortues de terre.

Crevettes séchées et granules pour tortue

nourriture tortue deau

En animalerie, on peut trouver de la nourriture pour tortue qui contient d’après l’étiquette tous les apports nutritionnels pour remplir l’estomac et permettre le développement de votre tortue. Je ne veux pas être trop dur et certaines marques proposent effectivement des granules de relativement bonne qualité, qui peuvent suffire à votre tortue.

Cependant, on est loin de la qualité des produits frais cités plus haut. Les granules ne remplaceront pas un poisson frais, ou quelques insectes vivants que les tortues adorent croquer. Les tortues prennent du plaisir à manger, et d’ailleurs certaines peuvent refuser de manger des granules qui doivent ressembler pour elle, à des galettes de riz pour nous. Une galette de riz ce n’est pas mauvais en soi, mais c’est fade, et on en aurait rapidement ras le bol de voir ça tous les jours…C’est pareil pour nos copines à carapace.

Certains granules sont en revanche de très mauvaise qualité, tout comme les crevettes séchées, qui ne contiennent que très peu de calcium et beaucoup de phosphore, l’exact opposé des besoins de nos tortues. On peut en distribuer comme une friandise, mais ça n’a aucun intérêt nutritionnel et vous pouvez donc complètement vous en passer. Les crevettes fraîches, c’est un grand OUI ! Les crevettes séchées, c’est un grand NON !

La nourriture congelée

C’est évidemment plus facile de prévoir à manger pour notre animal en utilisant des produits congelés. Malheureusement, la congélation a un effet néfaste sur la vitamine C que contiennent les aliments. On peut même perdre jusqu’à 100 % de la vitamine C lors de la décongélation. Cette vitamine a un pouvoir antioxydant qui est excellent pour lutter contre les germes pathogènes, et les tortues en ont besoin.

Autre problème, lors de la décongélation, si elle ne se fait pas dans les règles de l’art, des bactéries se développent. Elles sont un danger lorsqu’on cuit la viande ou le poisson décongelé à plus de 70°C, mais elles peuvent être potentiellement dangereuses pour les tortues qui mangent le poisson cru.

Vous devez donc autant que possible ne pas utiliser de la nourriture congelée pour vos tortues d’eau. Il y a réellement trop de risque de les infecter avec des bactéries parfois très agressives, qui peuvent les rendre sérieusement malades.

Quelle quantité de nourriture ?

Prenez le temps de vous renseigner sur l’espèce en question, elle aura parfois besoin de plus de fibres et de moins de viande, ou inversement. Pour les espèces adultes les plus courantes en aquarium, on va devoir donner environ 2 tiers d’aliments de provenance animale et 1 tiers de végétaux.

Plus les tortues prennent de l’âge et plus elles apprécient la nourriture végétarienne. On pourra alors progressivement adapter les proportions en fonction de l’âge de notre reptile amphibien. Si possible, il faut intégrer progressivement des végétaux aquatiques, comme la jacinthe d’eau, ou bien le cresson. Les végétaux terrestres sont également indispensables, avec quelques feuilles de pissenlit, du trèfle, de la blette ou quelques feuilles de navet.

Les rations

On croit souvent bien faire en donnant beaucoup de nourriture à nos animaux, mais ce n’est jamais bon pour personne d’être en surpoids, pas même pour les tortues. De nombreuses pathologies hépatiques surviennent à la suite d’une alimentation trop importante d’un reptile.

Il faut donc se contenter de rations de 10 % du poids de l’animal pour une tortue juvénile, qui se déplace plus, qui est plus active et qui a surtout besoin de grandir, et de seulement 3 à 5 % du poids d’un spécimen adulte.

La tortue juvénile peut-être nourrie tous les jours, alors que les adultes qui ont une digestion beaucoup plus longue, auront simplement une portion tous les 2 jours, voir même tous les 3 jours pour certaines espèces.

En conclusion

Toutes les informations que vous venez lire sont valables pour la plupart des espèces de tortue de terre ou de tortue d’eau douce. Cependant, il existe des espèces qui auront besoin d’une alimentation différente ou de rations plus importantes.

Il est donc primordial de bien vous documenter sur les espèces que vous avez en élevage, afin de le nourrir le plus correctement possible. Vous devez apprendre un maximum de chose sur le biotope de l’habitat naturel de votre animal, afin de lui fournir un environnement et une nourriture qui ressemble à ce qu’il pourrait trouver dans son milieu naturel.

Élever une tortue est particulièrement agréable pour les passionnés, mais c’est aussi une responsabilité importante. La vie d’un animal est entre vos mains.

Renseignez-vous plutôt auprès des spécialistes des reptiles, plutôt que dans les animaleries qui ne sont pas toutes honnêtes ni compétentes. On peut avoir d’excellents conseils par de véritables amoureux des animaux, alors que d’autres préfèrent donner des informations erronées pour voir des tortues mourir plus rapidement et espérer vous revoir pour un nouvel achat. Soyez donc attentif et vigilant !