403 Forbidden


nginx
Enclos tortue : Dimensions, végétaux, cachette, entretien et tout le reste !

Enclos tortue : Tout ce qu’il faut savoir !

Enclos tortue

Si une tortue de terre juvénile sera plus en sécurité et à son aise dans un terrarium, à l’âge adulte elle va avoir besoin de plus d’espace. C’est notamment le cas d’une tortue de Hermann ou d’une tortue Grecque, qui n’apprécient pas la vie en intérieur. Pour éviter qu’elle ne s’enfuit et pour lui apporter un lieu de vie agréable, un enclos est indispensable.

Ici, je vous dis tout ce qu’il faut savoir pour la conception d’un enclos à tortue idéal, de l’emplacement aux équipements, en passant par le garde-manger. Votre tortue aura le sourire quand elle découvrira sa nouvelle maison !

Pourquoi concevoir un enclos ?

Votre jardin est sûrement très joli, mais il ne respecte probablement pas le biotope naturel de votre animal à sang froid. Il faut en effet essayer de reproduire un espace dédié, se rapprochant autant que possible de l’habitat originel d’une tortue de terre. On va donc lui bâtir un enclos, tout comme on mettrait en place un aquarium pour une tortue d’eau.

Pour une tortue encore relativement jeune, de moins de 15 cm, l’enclos doit être bien délimité et complètement grillagé, sur les côtés et également sur le dessus. Il va alors protéger votre tortue contre différents prédateurs, que sont les chats ou certains oiseaux tels que les buses ou les corneilles par exemple.

Où placer votre enclos à tortue ?

tortue enclos idees

Les animaux à sang froid aiment le soleil, il faut donc trouver un endroit parfaitement ensoleillé. En été, il faut un minimum de 10 heures d’ensoleillement pour l’animal, et s’il peut rester quelques heures de plus à profiter des rayons du soleil, alors il ne s’en portera que mieux. On va donc si possible privilégier une orientation plein sud.

Les tortues sont très sensibles aux produits chimiques, et donc aux pesticides ou autres insecticides. L’enclos doit alors être suffisamment éloigné des zones susceptibles de recevoir ce type de produit.

Attention également à ne pas avoir un arbre dont les branches pourraient chuter et blesser ou tuer la tortue en cas de vent puissant.

Il faut aussi être vigilant pour ne pas que l’enclos soit dans une zone inondable, notamment en hiver lorsque la tortue est en pleine hibernation.

Séparer les individus

Vous souhaitez peut-être adopter plusieurs tortues, et dans ce cas il vous faudra probablement plusieurs enclos. On ne va tout d’abord placer dans un même espace, que des tortues de la même espèce. Il y a un risque d’hybridation, et il y a surtout un risque qu’une espèce ne soit pas à son aise dans le biotope pensé pour l’autre espèce colocataire.

Il faut également séparer les mâles, les femelles et les juvéniles. On peut laisser les juvéniles tous ensembles tant qu’ils ne sont pas sexés. Les femmes peuvent aussi vivre entre elles. En revanche, les mâles ne sont pas partageurs et ils ont besoin d’un espace rien qu’à eux. Lorsqu’on place deux mâles ensembles, ils se battront jusqu’à que l’un deux finissent par mourir…

Certaines tortues vivent parfois plutôt bien en couple, mâle et femelle, mais ce n’est pas le cas de toutes les espèces. Souvent, les tortues ne se rencontrent que vous l’accouplement, et les mâles reprennent ensuite leurs vies de solitaires.

Quelle dimension ?

Plus votre tortue de terre aura de la place et plus elle sera heureuse, c’est aussi simple que ça ! Au minimum, il est conseillé de respecter 10 fois la taille de la tortue adulte. Une tortue Hermann peut faire jusqu’à 30 cm, alors l’enclos devra faire 3 m de côté, soit au moins 9 m². Un couple peut se plaire dans 15 m². Évidemment, si vous pouvez offrir plus de place, alors n’hésitez pas.

Quel type de terrain ?

enclos tortue pas cher

La terre du jardin, non traitée, est largement suffisante. Elle n’a même pas besoin d’être spécialement entretenue, mais on fera pousser une certaine végétation sur laquelle je reviens un peu plus bas dans ce dossier sur les enclos.

Les tortues apprécient particulièrement la variété et les petits changements dans le paysage. Ajouter du relief est donc une très bonne chose. Faites une ou deux petites collines dans l’enclos, votre tortue sera ravie de grimper. C’est en plus un endroit qui restera à l’abri de la boue lors d’une forte pluie, la tortue pourra se réfugier tout en haut dans le cas d’une inondation à cause d’une forte pluie.

Une butte de terre ou de terreau frais est aussi à prévoir. La tortue va apprécier de pouvoir s’y enterrer lorsqu’il fera bien chaud. Si cette butte est assez haute et à l’ombre le matin, la tortue peut vraiment trouver de la fraîcheur à l’intérieur l’après-midi.

Prévoyez également quelques pierres plates de type pierres romaines que vous enfoncez dans le sol à un emplacement bien ensoleillé. La tortue s’y installera avec plaisir pour profiter des premiers rayons de soleil du matin.

Bien protéger l’enclos

tortue enclos protection

Comme expliqué un peu plus haut, l’enclos a deux utilités, celle d’empêcher notre compagnon à carapace de sortir et celle d’empêcher les prédateurs potentiels de rentrer. Le biotope d’une tortue est sacré !

Pour ça, il y a plusieurs possibilités, on peut utiliser uniquement du grillage pour les côtés de l’enclos, ou bien plutôt des planches en bois. Tout dépend le look qu’on souhaite donner à notre enclos. Si vous utilisez du grillage, il doit être à mailles étroites, pour ne pas que les rats puissent entrer.

Les parois latérales doivent faire 50 cm de haut minimum et il faut les enterrer d’au moins 30 cm, soit une barrière de 80 cm au total. Votre tortue sait creuser, et elle peut s’échapper facilement. Elles sont également d’excellentes grimpeuses et vont facilement passer au dessus d’une barrière de 20 ou 30 cm.

Tant que les tortues sont assez jeunes, pas assez lourdes et avec une carapace encore fragile (jusqu’à 10 ou 12 ans pour certaines espèces), il faut les protéger des oiseaux. Pour ça, il n’y a pas cinquante solutions, vous devez couvrir l’enclos d’un grillage ou d’un filet de protection. Les grands oiseaux comme les buses, mais aussi les corneilles, les corbeaux, ou les pies, sont des prédateurs terribles pour les tortues, qu’ils peuvent tuer en quelques coups de bec.

Une cachette indispensable

tortue enclos cachette

Votre tortue a envie de se sentir en sécurité. Même si elle peut rentrer dans sa carapace, elle adore avoir une cachette, qu’elle rejoint pour se protéger des prédateurs, mais également des fortes chaleurs. On essaie généralement de concevoir une cachette qui se fond dans le paysage, mais on peut aussi décider d’acheter une petite maison, ou tout autre accessoire prévue à cet effet.

Nous sommes nombreux à utiliser la colline dont je parle un peu plus haut, pour creuser une cachette à l’intérieur. Il suffit pour cela de recouvrir de terre quelques pierres ingénieusement disposées pour faire un abris idéal et assez spacieux.

Le sol de l’abri est toujours de plein-pied évidemment, et en terre battue classique. La tortue doit pouvoir creuser un peu pour agrandir son terrier et elle ne pourra pas le faire si vous lui mettez un bout de carrelage, de la moquette ou un morceau de ciment en guise de sol.

Si possible, l’abri doit être au soleil l’après-midi. Cela permet de conserver la chaleur plus longtemps pour la rediffuser une bonne partie de la nuit. L’abri ne doit surtout pas être enfoncé dans le sol. La pluie viendrait alors inonder complètement la cachette de votre tortue, qui pourrait se noyer à l’intérieur.

Idéalement, l’abri doit être assez grand pour que la tortue puisse faire demi-tour facilement. Si vous avez plusieurs tortues, elles doivent pouvoir s’installer correctement, sans avoir à se chevaucher pour sortir ou pour entrer.

Le point d’eau

point d'eau tortue

Votre tortue a forcément besoin de s’hydrater. Elle va venir boire et surtout se baigner. Un point d’eau de 6 cm de profondeur pour les adultes et 2 cm pour les juvéniles est suffisant. Cela permet aux tortues d’aller dans l’eau sans risque de noyade.

Ce type de petit bassin est vraiment indispensable, puisque la tortue peut avoir besoin de faire baisser sa température corporelle rapidement, peu importe la saison ou l’heure de la journée. Remplir le point d’eau est donc une tâche quotidienne, et l’eau doit être maintenue aussi propre que possible.

Dans le meilleur des cas, on place le point d’eau à l’abri du soleil l’après-midi. La qualité de l’eau va se dégrader moins vite, l’évaporation sera beaucoup moins rapide et c’est à l’ombre que la tortue fera baisser sa température plus facilement.

Une serre dans l’enclos ?

enclos tortue avis

La serre est une excellente solution pour apporter plus de confort à votre tortue, notamment dans le Nord de la France, ou même en Belgique et en Suisse, là où les variations de température peuvent être plus importantes que dans le Sud. Une petite serre de 30 ou 50 cm de haut va permettre de conserver une chaleur agréable lorsque le temps est trop nuageux, et également préserver quelques zones d’une humidité trop importante.

La serre ne remplace cependant pas un abri, il faut vraiment prévoir les deux. Bien sûr, la serre doit être légèrement surélevée, pour que la pluie ne s’écoule pas l’intérieur, et transforme l’endroit en piscine couverte. C’est vraiment un lieu qui doit rester sec toute l’année, à toutes les heures, pour que la tortue puisse se sentir à l’aise quel que soit le climat.

Il est conseillé de placer la serre sur un côté de l’enclos, avec un toit en pente qui fait que l’eau de pluie s’écoule vers l’extérieur de l’enclos. Ce sera alors bien plus simple de conserver l’intérieur de la serre parfaitement sec.

La végétation et le garde-manger

On va laisser environ la moitié de la terre à nu, sans gazon, ni plante, pour la tortue se déplace facilement dans son enclos. Les plantes sauvages sont les bienvenues pour apporter un peu de déco et des arbustes assez denses sont parfaits pour créer quelques zones d’ombre. Tout dépend bien sûr du type de tortue qu’on héberge. Certaines tortues préfèrent les zones arides et donc il y aura donc relativement peu de plantes ou d’herbe dans l’enclos.

Le plus important est le garde-manger. On va donc laisser se développer quelques mauvaises herbes, dont les tortues raffoles, et on va pouvoir planter du trèfles, du pissenlit du laiteron, ou de la chicorée et toute sorte de salades.

Quelques plantes, fleurs ou champignons sont toxiques pour les tortues. Elles savent généralement les reconnaître, mais elles peuvent être curieuses et finir par goûter si on les laisse trop longtemps à l’intérieur. C’est notamment le cas des jonquilles, des arums ou du muguet.

Les orties fraîches ne sont pas idéales pour la tortue, il faut donc les couper ! Cependant, laissez-les fauchées dans un coin pendant plus de 4 à 5 heures, puis mettez-les dans l’enclos. L’ortie fauchée est une excellente nourriture, particulièrement riche en vitamine A et vitamine C, ce qui renforce la carapace. D’ailleurs, ça renforce également les os, alors vous pouvez en faire une tisane pour vous de temps en temps. C’est aussi une source de protéines importante.

Préparer l’hibernation

Avant l’hibernation de la tortue, préparer une zone de l’enclos avec un sol meuble. La tortue va pouvoir creuser jusqu’à 20 cm pour s’enfuir dans le sol. Il n’y a réellement rien de plus à faire. Une fois la tortue bien enterrée, vous pouvez camoufler un peu la zone avec des feuilles sèches et quelques branches, afin d’un animal ne viennent pas creuser à cet endroit.

Vous pouvez aussi protéger la zone de la pluie, avec une tôle ou une bâche, pour éviter qu’une pluie plus violente que d’habitude vienne causer du tort à votre animal. Enfin, signalez l’emplacement d’un petit piquet, pour retrouver facilement votre tortue et l’aider à sortir si elle est bloquée dans le sol.

Entretien de l’enclos d’une tortue

tortue enclos entretien

Lorsque tout est correctement en place, il n’y a pas un gros entretien à faire. Vous allez simplement devoir remplir et nettoyer le point d’eau quotidiennement, et au passage retirer les excréments que la tortue laisse un peu n’importe où sur le sol.

Contrôlez également que quelques plantes ou champignons toxiques pour votre tortue ne poussent pas dans l’enclos, et si c’est le cas, arrachez-les.

Vous n’aurez même pas besoin d’apporter de la nourriture à votre tortue, si les plantes poussent correctement à l’intérieur et se renouvellent seules. Évidemment, vous pouvez la gratifier de quelques morceaux de fruits de temps en temps, mais ça doit être très ponctuel. Dans la nature, la tortue ne croise pas la route d’un fruit tous les jours.

Enfin, il faudra jeter un œil de temps en temps pour vérifier que la tortue ne cherche pas à creuser sous l’enclos ou que le filet de protection contre les oiseaux n’est pas abîmé. C’est quasiment tout.

Finalement, une tortue de terre demande des efforts importants au début, pour la création de l’enclos, puis quand tout est bien en place, elle doit faire sa vie toute seule, comme elle le ferait dans la nature. Si vous avez besoin d’apporter de la nourriture tous les jours à votre animal, c’est que l’enclos n’est pas au point !