403 Forbidden


nginx
Terrarium Tortue : Comment bien le choisir et bien s'en occuper

Terrarium tortue : Tout ce qu’il faut savoir

Terrarium-tortue

Les tortues terrestres sont de petits animaux adorables et forcément nous sommes nombreux à vouloir en élever. Ce n’est cela dit pas toujours aussi simple que de s’occuper d’un chat ou d’un chien, et ça réclame en tout cas un certain équipement. En effet, pour une tortue juvénile ou pour quelques tortues exotiques, un terrarium est indispensable au bien-être de votre animal à sang froid.

Ici, je vous explique ce qu’est un terrarium, comment l’aménager, et comment le choisir. C’est réellement primordial de bien réfléchir à la place qu’on souhaite offrir à notre future tortue avant de se précipiter pour l’adopter. Voici donc quelques conseils pour son espace de vie.

C’est quoi un terrarium ?

Vous savez ce qu’est un aquarium, il s’agit d’un milieu confiné rempli d’eau, qui va permettre de reproduire l’habitat d’un poisson. Le terrarium, c’est la même chose, mais avec de la terre à la place de l’eau, et pour recréer le biotope de certaines espèces animales, et notamment pour les reptiles.

Pour votre tortue, ça sera l’endroit le plus agréable de la maison, avec une chaleur et une lumière adaptées, un tapis de terre et quelques plantes. Elle devrait se sentir à peu de chose près, si vous réussissez votre installation, comme dans son habitat naturel.

Évidemment, comme chaque espèce de tortue a des besoins particuliers, vous ne pourrez élever que des tortues aux modes de vie très proches. Il faut également se renseigner sur les individus qui peuvent ou non vivre ensemble. Certaines espèces ont des mâles qui ne peuvent pas rester ensemble par exemple.

Pour quelle utilité ?

Le terrarium est utilisé dans différentes situations :

  • Pour les tortues juvéniles. Les jeunes tortues ont vraiment besoin d’un milieu particulier, parfaitement adapté à leur nature. Il faut que tout soit parfait pour assurer autant que possible leur développement ainsi que leur sécurité.
  • Pour des tortues exotiques. Certaines espèces de tortue ne peuvent pas s’acclimater à l’extérieur, et elles resteront dans votre terrarium toute leur vie.
  • Pour les tortues accidentées ou malades. Si vous élevez plusieurs tortues, il est intéressant d’avoir un lieu pour accueillir celles qui pourraient se blesser ou tomber malade. En leur offrant la bonne température et la lumière idéale pendant quelques jours ou semaines, elles se remettront bien plus vite.
  • Pour l’hibernation. Le terrarium peut-être dans un garage, à une température assez basse, et il va servir uniquement pour faire hiberner vos tortues.

Quelles dimensions pour le terrarium de ma tortue ?

terrarium conseils

Pour les tortues juvéniles, et jusqu’à 2 à 3 ans environ, on peut se contenter d’un terrarium de 80 cm de long pour 40 cm de large et d’une hauteur de 50 cm environ. Évidemment, si vous pouvez plus grand, c’est encore mieux. Cela dit, même si la tortue est un peu à l’étroit à 2 ou 3 ans, elle trouvera un enclos plus grand à l’extérieur.

Pour une tortue adulte, il faut prévoir au moins 5 fois la taille de votre animal à l’âge adulte. Pour une tortue qui va faire 20 cm de long et 15 cm de large, le terrarium devra (au minimum) faire 100 cm de long pour 75 cm de large. C’est vraiment le strict minimum, et si vous comptez réellement laisser votre tortue toujours à l’intérieur, je vous conseille de prévoir au moins 1,5 fois plus grand.

Évidemment, si vous souhaitez élever une tortue juvénile que vous allez conserver toute sa vie en terrarium, alors choisissez directement un modèle adapté à la taille de votre tortue lorsqu’elle sera adulte. Cela vous évitera une double dépense.

Quel matériau ?

La plupart des terrariums sont conçus en verre, et ressemblent assez à des aquariums. On trouve aussi de nombreux modèles avec un coffrage en bois et une unique vitre à l’avant. En règle générale, on conseille d’opter pour un terrarium avec des parois en verre pour les tortues terrestres, et et des parois opaques (sauf à l’avant) pour les tortues forestières ou d’eau douce. Il existe des modèles en métal ou encore en plastique, qui peuvent être de très bonnes solutions pour permettre une montée en température plus efficace.

Le fond du terrarium doit évidemment être imputrescible. Il sera recouvert de terre, souvent humide pour nourrir les plantes présentes. Un fond en verre est généralement la meilleure solution.

L’équipement de mon terrarium

4 panneaux et un fond, ce n’est pas encore un terrarium, il lui manque quelques éléments qui vont permettre de reproduire dans cet espace, les conditions « climatiques » indispensables aux besoins de votre tortue.

Lampe chauffante et régulateurs de température

Les tortues sont des reptiles et comme tous reptiles, elles ont besoin d’une certaine dose de chaleur pour que leur métabolisme fonctionne correctement. Il faut donc une lampe avec ampoule chauffante, afin de maintenir une température conforme à l’intérieur du terrarium.

Si vous optez pour un terrarium qui n’est pas fermé sur le dessus, la lampe devra être assez puissante pour que la chaleur soit correcte, malgré la déperdition importante. En plus d’une lampe, il est parfois nécessaire d’utiliser des plaques chauffantes, ou des cordons chauffants, placés dans le sol, ou contre le terrarium, pour apporter suffisamment d’air chaud.

Lampe UV

terrarium lampe tortue

Il faut de la chaleur, mais aussi de la lumière. Les reptiles adorent prendre des bains de soleil, ils se nourrissent des rayons, et il faut donc une lampe UV qui sera un apport spécifique indispensable à votre tortue.

La lampe n’est pas toujours obligatoire. Si le terrarium est dans une véranda par exemple, avec une excellente luminosité, on peut parfois s’en passer. Cela dit, les animaux à sang froid sont généralement ravis de recevoir une lumière vraiment directe.

Il y a différentes types de lampe désormais. Les néons ou les lampes sodium étaient très utilisés il y a encore quelques années, mais ce sont désormais les lampes LED qui sont souvent choisies. Elles consomment moins et émettent assez peu de chaleur. C’est alors plus facile de conserver une température optimale à l’intérieur du terrarium.

Bien sûr, un régulateur jour/nuit sera probablement indispensable, à moins que vous soyez toujours là pour le faire manuellement… Là encore, il faudra adapter le jour et la nuit, aux conditions d’origine des espèces que vous abritez, ainsi que de la saison.

Le substrat

Le substrat est tout simplement le tapis de terre qui va recouvrir le fond de votre terrarium. On choisit le substrat en fonction de l’animal et surtout des plantes qui vont composer son environnement.

Pour une tortue, c’est toujours une terre non traitée, de 10 à 15 cm d’épaisseur. On peut ajouter des fibres de coco ou encore des copeaux de hêtre. D’une espèce à une autre, le sol aura des différences. Pour une tortue vivant dans un environnement aride ou désertique, on va préférer du sable ou de la terre glaire.

Une tortue appréciant les zones humides, sera ravie de trouver un sol toujours légèrement humide, de la mousse, et beaucoup de plantes ou de fleurs. Enfin, pour une tortue vivant généralement en milieu tropical, le terreau, l’écorce de bois, et des plantes tropicales seront idéales.

Des cachettes

terrarium cachette tortue

Même si votre tortue possède une carapace solide, elle a besoin d’avoir un petit coin pour se sentir vraiment à l’abri. Quelques cachettes, comme une écorce courbée, ou un petit terrier, sont toujours les bienvenues.

Lorsque la tortue aura bien profité du soleil sous la lampe, elle voudra retrouver un peu de fraîcheur à l’intérieur de son petit terrier.

Le point d’eau

Votre tortue a besoin de boire et elle aime aussi se baigner. Oui, même les espèces venant de zones désertiques, apprécient la douceur d’une petite flaque d’eau. Ce dernier doit permettre à la tortue de se tremper à l’intérieur, sans qu’il n’y ait aucun risque de noyade.

On trouve assez facilement en magasin spécialisé ou sur internet, des bacs en pierre ou même en plastique, qui sont pratiques et décoratifs.

De la décoration

Que ce soit pour vous ou pour votre tortue, le terrarium à besoin d’être un peu décoré. Très souvent, on ajoute un poster de fond, pour donner une ambiance plus sympa, naturelle, à cet espace dédié à la tortue. Cette dernière comprend immédiatement la supercherie, mais l’installation sera plus belle.

Il faut surtout des plantes ! Certaines seront en plastiques, mais hors de portée de la tortue qui pourrait avoir envie de les grignoter. Enfin, on peut faire pousser dans le terreau, du trèfles ou d’autres plantes que notre tortue sera ravie de dévorer, comme on peut le faire dans un enclos.

Bien entretenir le terrarium

C’est jamais très compliqué d’entretenir un terrarium, mais ça demande toujours un peu de temps. Cela dit, si vous avez un reptile chez vous en intérieur, c’est que vous êtes passionné et vous êtes plutôt content de prendre du temps pour vous occuper de votre animal à sang froid.

Bien sûr, si pour vous un terrarium est uniquement un accessoire de déco sympa pour le salon, alors il est sûrement impératif de revoir vos priorités, et sûrement d’abandonner cette idée. Vous allez devoir être disponible régulièrement, et être motivé pour passer du temps à entretenir l’espace vital de votre tortue.

Un contrôle régulier de la température

Votre tortue apprécie une température comprise entre tant et tant de degrés, selon son espèce. Vous devez donc vous assurer chaque jour qu’il ne fait ni trop chaud, ni trop froid dans le terrarium. Généralement, les premières semaines sont un peu compliquées, il faut gérer la hauteur des lampes, ou les ouvertures du terrarium, pour que l’air circule correctement, tout en faisant en sorte que la température soit optimale.

Ce sont donc des réglages, et au bout de quelque temps, on aura compris comment procéder. Les animaux apprécient cependant les modulations de températures, entre le jour et la nuit, et même parfois durant la journée. Une chute de la température sera généralement indispensable la nuit, puis la température doit augmenter progressivement de 7 heures du matin jusqu’à 14 h, pour baisser ensuite à partir de 17 h.

Certaines lampes possèdent des régulateurs pour permettre ces variations. Là encore, il faudra faire vos propres tests et passer du temps au début, pour régler parfaitement le micro climat de votre terrarium.

La régulation de l’hygrométrie

Pour des tortues habitués aux milieux relativement secs, la gestion de l’hygrométrie n’est pas importante. Les lampes vont sécher l’air, et la tortue sera ravie de cet environnement. D’autres espèces tropicales sont beaucoup plus gourmandes en humidité, et certaines tortues ont besoin d’une hygrométrie proche des 100 % pour certains biotopes.

Dans ce cas, il faut prévoir un pulvérisateur automatique, ou pulvériser soi-même régulièrement de l’eau tiède. Des bassins, avec un circuit pour faire circuler l’eau, permettent l’évaporation sous les lampes, et un taux d’hygrométrie assez important. Ça reste tout de même assez compliqué à mettre en place, et il faut donc éviter les tortues tropicales lorsqu’on débute.

Les impératifs

terrarium tortue pas cher

Le plus difficile est fait, gérer la température et l’hygrométrie, désormais, le terrarium fonctionne quasiment seul. Vous allez simplement devoir nettoyer ce dernier. Cela commence par le retrait des déjections de manière quotidienne.

Il ne faut jamais laisser un animal avec ses déjections sans arrêt, c’est le meilleur moyen pour que des bactéries se développent et qu’il tombe malade. Vous devez renouveler le substrat régulièrement, de 3 mois à 1 an selon l’espèce de tortue que vous possédez.

Vous devez aussi changer l’eau chaque jour. C’est là encore un espace où les bactéries peuvent se développer. La tortue va se baigner tous les jours, parfois même uriner dans l’eau.

Des traces de calcaire risque de se former sur les parois en verre du terrarium, notamment dans un biotope humide. Vous devrez alors sortir votre tortue de temps en temps, pour nettoyer avec un anticalcaire aussi doux que possible. Laissez ensuite bien aérer le terrarium avant de remettre la tortue à l’intérieur.

Enfin, il faudra de temps en temps retirer les éléments de décoration, fausses plantes et autres cachettes, pour les nettoyer et les débarrasser de la poussière qui peut s’accumuler.

Pour conclure

Chaque semaine, il faudra bien prendre le temps de nettoyer correctement le terrarium, et certaines tâches sont réellement quotidiennes. Gardez également en tête que certaines espèces de tortues ne sont clairement pas faites pour rester toute leur vie enfermées. Les premières années, c’est très bien, ensuite elles auront besoin de plus de place. Renseignez-vous bien sur l’espèce que vous souhaitez élever avant de vous lancer.

Il faut aussi être conscient qu’une tortue vie au minimum 20 ans. Si vous commencez, il faudra vous occuper d’elle jusqu’au bout. Une tortue terrestre en captivité, aura beaucoup de mal à se débrouiller si vous la relâchez dans la nature, et une tortue d’eau risque de devenir un danger pour d’autres espèces dans votre région.

Mûrissez donc bien votre réflexion. Il faut vraiment aimer ces animaux, et vouloir s’en occuper pour de nombreuses années. Ce ne sont pas des jouets qu’on offre à des enfants. Si vous êtes parents, c’est votre achat, et ce sera à vous de vous en occuper. Bref, la leçon de morale est terminée, je suis sûr que vous prendrez soin de votre compagnon à carapace.